Aug 112013
 

Wouw, le dernier article de la série des Tribulations de ma machine date de début 2011 ! Le temps passe si vite… XD

Par curiosité, j’ai retesté les performances de mon RAID SSD Intel X25-M. Alors qu’est-ce que ça donne, après deux ans et demi depuis le test précédent ?

L’affaiblissement du taux de transfert est très minime, voire inexistant. Pour près de deux ans et demi d’écart entre les tests, ce n’est pas si horrible que ça. 😉

Pour rappel, voici les résultats du test datant de Janvier 2011 :

Si j’ai le temps et la motivation, je pourrais tester les performances d’un SSD Corsair Series 2 que j’ai utilisé pour mon PC portable. En tous cas, je peux déjà vous dire qu’après un an et quart d’utilisation, il est toujours aussi performant dans les accès (Windows qui démarre en un clin d’œil, etc.).

Jan 202011
 

Il est assez rare que j’enchaîne les articles de cette manière sur mon blog. Mais ce n’est pas parce que c’est rare que cela n’arrive jamais !

J’ai acquis lors de la journée précédente une carte fille ASUS U3S6. Cette carte a la particularité d’ajouter deux ports USB 3.0 ainsi que deux ports SATA III (6Gbits/s) à un PC disposant d’un port PCI Express x4.

Je dois vous dire que j’ai acheté cet article sans avoir pu m’assurer qu’il allait fonctionner car je ne savais pas que la référence du produit était U3S6. Bon, sur ce coup là, c’est moi qui ai fait le noob. Par contre, j’ai quand même cherché cette carte sur le site d’ASUS, et je ne l’ai pas trouvé avant mon achat. Finalement, il était rangé dans la partie des accessoires, dans la rubrique carte mères, alors que je m’attendais à une rubrique accessoires directement. Un peu étrange comme logique de rangement, selon mon point de vue. D’ailleurs, dans cette rubrique accessoires, il y a des articles assez insolites tels qu’une sorte de carte riser qui permet de dédoubler le nombre de ports PCI Express 2.0 x16, pour un total de 4 (le ROG Xpander), mais qui semble ne fonctionner que sur quelques cartes mères ASUS (en tous cas, je n’ai pas envie de tester un quad-SLI).

Voici les détails techniques apparaissant sur le site web d’ASUS (spécifications complètes sur le site du fabricant) :

Spécifications techniques de la carte ASUS U3S6
Internal Connectors 2 x SATA 6Gb/s ports support of up to 2 SATA disk drives.
Backward compatible with SATA 3Gb/s and SATA 1.5Gb/s hard disk drives.
External Connectors 2 x USB 3.0 ports.
Backward compatible with USB 2.0/1.1 interface.
Interface PCI Express x4 interface
Compatible with PCI Express x4, x8, and x16 slots
Configuration Supported AHCI Mode
Operating Systems Supported Windows 7/Vista/XP 32/64bit
Features True SATA 6Gb/s & USB 3.0: Native support PCIe Gen2 bandwidth
Support Hot Plug function
Support Native Command Queuing (NCQ)
Accessories 2 x Serial ATA 6Gb/s cables
1 x Support CD
1 x User manual
Form Factor 4.8”x 3” (12.2cm x 7.6cm)

L’information qui m’intéressait était celle qui concernait les ports PCI Express compatibles avec la carte. Ainsi, la carte est en train de fonctionner sur ma carte mère Gigabyte GA P55M-UD2 sur le 2ème port PCI Express x16 (le grand port qui fonctionne en x4 au final). Et le résultat, en ce qui concerne l’USB 3.0, est plutôt convaincant.

À ce sujet, j’ai pu tester les différences de débit entre une connexion d’un disque dur Lacie Rikiki USB 3.0 1TB sur un port USB 2.0 et un port USB 3.0.

Avantage pour l’USB3.0. Au niveau du temps de copie d’un gros fichier de 1.23Go vers le disque externe, l’USB 3.0 permet un transfert de 23 secondes alors que l’USB 2.0 le fait en 42 secondes. Mais je me demande si la nature même du disque SAMSUNG SpinPoint HM100UI embarqué dans le Rikiki ou bien son contrôleur de disque ne fausse les résultats.

Jan 192011
 

Six mois environ se sont écoulés depuis le test précédent concernant les performances de mes disques durs, il est donc temps de faire un point.

Je mets une mise à jour des tests de performance des disques qui sont dans ma tour. J’ai actuellement un RAID-0 de SSD Intel X25-M SATA Postville, un Western Digital Caviar Green de 1To (WD10EADS) et un Western Digital Caviar Blue de 1To (WD10EALS), celui fourni dans le Complete Composer Collection de East West.

  • RAID-0 de SSD Intel X25-M SATA

Le graphique du Raid de SSD Intel X25-M Postville. On voit que depuis le graphique précédent (voir cet article), les performances ont légèrement diminué en ce qui concerne le taux de transfert, probablement depuis la première écriture (il reste une partie qui n’a pas subi d’écriture semble-t-il).

  • Western Digital Caviar Green de 1To (WD10EADS)

Le graphique obtenu est ici plus cohérent que celui obtenu dans l’ancien article de juillet dernier. Les courbes sont plus réguliers, ce qui indiquerait que ce même disque dur était probablement occupé par un autre programme dans le même temps.

  • Western Digital Caviar Blue de 1To (WD10EALS)

Nous le voyons assez nettement, le Caviar Blue est plus performant d’environ 25% sur le taux de transfert que le Caviar Green, ce qui correspond bien à la logique de gamme de Western Digital (Caviar Green < Caviar Blue < Caviar Black). Ce surplus de performances du Caviar Blue est évidemment le bienvenu puisqu’un programme vsti doit être capable d’exploiter au mieux les quelques 730Go de samples instrumentaux. Performances qui sont au détriment du silence de fonctionnement, je le rappelle tout de même.

Nov 142010
 

J’ai dû attendre une semaine avant de voir mon colis arriver chez moi de materiel.net. La préparation/livraison la plus longue que je n’ai jamais eue pour un achat en France à une boutique. Certes, la fête du 11 novembre n’a pas aidé. Enfin bref.

Heureux

Un très beau package et designJ’ai donc reçu une alimentation Seasonic X-460 Fanless (SS-460FL). De nombreux tests sur des sites de hardware lui ont décerné des prix concernant sa qualité. Fanless (sans ventilateur = zéro bruit), modulaire (utile pour bien disposer ses câbles dans la tour) et 80Plus Gold (haut rendement)… l’alimentation idéale pour moi. Mais avant de pouvoir l’utiliser, il fallait le monter. Et c’est vite devenu un casse-tête.

Chiant… très chiant…

J’ai commencé à retirer l’ancienne alimentation du boîtier Antec Sonata III, le fameux Earthwatts 500W. Cette alimentation est pas mal du tout, pas énormément bruyant et assez efficace selon les tests de hardware. Mais bon, elle servira à remplacer l’alimentation noname d’un autre ordinateur.

Prévention

D’ailleurs, si vous n’êtes pas déjà au courant, un petit message de prévention, à vous chers lecteurs de mon blog : les alimentations noname ou pas cher sont pour la plupart des dangers malgré les étiquettes qui y sont apposées. Je vous invite à visiter des sites traitant de ces maux qui, outre le danger exposé au matériel informatique, présente des risques de perturbations sur le réseau électrique de vos voisins. CanardPC a d’ailleurs un très bon article sur ce genre d’alimentations (je vous laisse chercher sur votre moteur de recherche favori). Maintenant, revenons à nos moutons.

Suite du chiant

Donc pour retirer mon alimentation, c’était le parcours du combattant. À cause d’une barre transversale dans le boîtier, il m’eût été assez difficile de trouver la solution. La première solution était de retirer le panneau du haut du boîtier. Échec. Le panneau du haut, tout comme le panneau de derrière (derrière la carte mère), sont soudés à la carcasse. Pas comme mon ancien boîtier que je regrette de temps en temps, l’Antec NSK-4000, qui était relativement bien conçu et robuste avec sa tôle épaisse.

Deuxime solution : faire passer l’alimentation par le panneau de devant, par la baie des lecteurs optique. Échec. L’alimentation est plus large que la baie, et aucune solution pour la tourner dans un autre sens à cause du gros ventirad Noctua.

Dernière solution : descendre la carte mère vers le bas pour avoir assez de place entre la barre transversale et le ventirad CPU. Succès, mais c’était long. Il a fallu dévisser la carte mère évidemment, puis la carte graphique, puis retirer la carte graphique de son port (ce qui n’est pas chose facile quand on sait que le bloqueur du port est situé sous le ventirad CPU — heureusement que j’ai les doigts assez agiles) avant de finir de dévisser la carte mère. Je descends la carte mère, et miracle, il y a pile la place pour sortir l’alimentation. Je fais l’opération inverse avec la nouvelle alimentation pour l’installer dans la baie pour laquelle elle est destinée… sauf qu’il y a un problème.

Le connecteur de la prise d’alimentation n’entre pas dans le cadre ! Je n’ai pas envie de savoir à qui est la faute (pas de normes à ce sujet ?). Pour arriver à encastrer l’alimentation, il m’a fallu utiliser une pince pour déformer le panneau arrière. Ce n’est pas joli, mais bon, je ne vais pas visser l’alimentation de travers.

Saleté de boîtier !... ou d'alim !La pince, le meilleur ami du tordeurEt voilà le travail

Ensuite vient le moment où il faut brancher le bazar. Pas facile dans un si petit espace de brancher les câbles modulaires. Surtout à cause de cette saleté de barre transversale ! Bref, j’arrive à tout brancher au bout de nombreuses minutes, je remplace le ventilateur Tricool d’Antec par le 2e ventilateur du ventirad Noctua NH-U12P SE2. Puis vient le moment de tester le truc.

Bon à savoir

J’enclenche l’interrupteur de l’alimentation et j’entends bruit qui fait “clic clac” et qui se répète à l’infini toutes les secondes environ. Je mets 45 minutes avant de trouver que le connecteur du câble d’alimentation de la carte mère n’était pas enfoncé comme il le faudrait. Le “clic clac” était donc un mécanisme de la carte mère indiquant la mauvaise connexion de son alimentation. Voilà un truc d’appris.

Réconfort

Après des heures de montage, démontage, casse-tête, je profite enfin du silence de ma configuration ! Et encore ! J’avais acheté avec cette alimentation un ventilateur Noctua pour remplacer le ventilateur Foxconn qui équipait le PC dont je dois remplacer l’alimentation noname. Et dans la boîte du ventilateur, il y avait un connecteur Molex 8981 avec une dérivation pour alimenter les ventilateurs de PC. J’ai branché dessus le bifurcateur et l’U.L.N.A. aux deux ventilateurs. Verdict : les ventilateurs démarrent tout seul ! D’ailleurs, quand j’y pense, j’aurais pu mettre l’U.L.N.A. avant le bifurcateur histoire de n’en utiliser qu’un…

Je pense avoir atteint le maximum, ou plutôt, le minimum sonore pour ma configuration. Les seules sources de bruit sont 1 disque dur (hyper silencieux d’ailleurs), les 2 ventilateurs Noctua et les puces de ma Radeon 5750.

Un récapitulatif avant de faire quelques tours sur F1 2010 (que j’adore !) :

  • Boîtier : Antec Sonata III
  • Carte mère : GA P55M-UD2 de Gigabyte
  • Alimentation : Seasonic X-460 Fanless (SS-460FL)
  • CPU : INTEL Xeon 3460 (1156)
  • RAM : OCZ Technology 2×2Go DDR3 (OCZ3G1600LV4GK)
  • Carte graphique : PowerColor Radeon 5750 SCS3 (fanless)
  • Disques Durs : 1x Western Digital Caviar Green 1To
  • SSD : 2x Intel X25-M 160Go
  • Système d’exploitation : Microsoft Windows 7 Professionnel 64 bits

ps : désolé pour la qualité des photos, l’iPhone n’est pas très doué pour ça

Jul 262010
 

Je viens de tester deux SSD mis en RAID-0 sur mon pc avec le système installé dessus. J’ai pris soin de prendre des mesures de vitesse de mon ancien disque dur de système afin que je puisse comparer les performances via des courbes de lecture.

Résultat : je pense que j’aurais pu me passer de faire des mesures, on voit nettement la différence entre un disque dur standard en IDE SATA et un RAID-0 de SSD, d’autant plus que l’AHCI était activé cette fois-ci (par contre, je ne connais pas l’impact de l’AHCI sur les performances). Mais l’expérience étant nouvelle pour moi, il m’a fallu m’assurer du bon montage de mes composants.

Après des heures de réglage et de réinstallations du système, j’ai enfin pu obtenir ces courbes :

  • Pour commencer, le disque dur que j’avais au départ, un Western Digital Caviar Green de 1To :

WD10EADS (Western Digital Caviar Green 1To)

Avec un disque dur d’une aussi grande capacité, on pouvait s’attendre à une telle chute de la vitesse en lecture, mais je ne m’explique pas encore la baisse du secteur 90%-100%. Peut-être qu’une mise à jour s’installait à l’insu de mon plein gré.

  • Ensuite, le RAID-0 de SSD Intel X25-M SATA :


Au vu de ces résultats, j’avais trouvé ces résultats médiocres. C’est comme si les SSD fonctionnaient en JBOD. Après des minutes, voire des heures de recherche, j’ai pu enfin dénicher un pilote permettant de débloquer les fonctionnalités permettant la bonne utilisation des SSD.

  • Voici les résultats avec le pilote :

Intel Raid 0 Volume (320GB) - avec pilote
Beaucoup mieux avec le pilote, n’est-ce pas ? 🙂

Je file le lien du pilote pour ceux qui le cherchent : sélectionnez Intel(R) Rapid Storage Technology en fonction de votre système d’exploitation

Apr 302010
 

Lors de mon précédent article Les tribulations de ma machine 5, j’ai rapporté un problème empêchant la bonne utilisation des ventilateurs fournis avec le fameux ventirad Noctua NH-U12P SE2 que j’ai acquis récemment. Pour corriger le problème, j’ai utilisé le câble LNA (embout noir) au lieu du câble ULNA puis installé un logiciel nommé EasyTune6 (pour carte-mères Gigabyte) qui permet la gestion des ventilateurs en fonction de la température du CPU.

Ainsi, je me retrouve avec une gestion sympathique… mais malheureusement incomplète. Je vous explique pourquoi.

J’ai contacté le support technique de Noctua via leur adresse mail il y a quelques jours de cela :

Hi,
I am using NH-U12P SE2 with a P55 Gigabyte motherboard.
I was wondering if it is harmful for the fans to let them at 0 RPM even if these are connected on the motherboard via CPU_FAN and SYS_FAN. (Do not worry about CPU temperature, I successfully configured a software that manages RPM when needed).
Do you have any answer about it ?
Thank you in advance.
QMD.

Bon, pour ceux qui n’auraient pas compris mon anglais approximatif, je leur ai demandé si c’était dangereux pour les ventilateurs de les laisser à 0 rpm, soit la vitesse nulle, tandis qu’ils restent alimentés. Voici leur réponse :

Dear Mr. Dang,
thanks for contacting Noctua and for choosing one of our products.
I don’t see possible problems here as long as the supplied voltage to the fans isn’t just slightly below the level where the fan doesn’t start for a very long time.
Best regards,
Andreas Karner
Noctua support team

La réponse est là. Tant que je ne laisse pas les ventilateurs à une tension très légèrement inférieure à celle qu’il aurait fallu pour faire démarrer les pales, il n’y aura pas vraiment de souci.

Le problème est que dans EasyTune6, il est impossible de définir une valeur seuil à laquelle la tension électrique appliquée au moteur des ventilateurs puisse les faire démarrer, d’un seul coup. En gros, nous sommes obligés d’avoir un écart d’une dizaine de °C au minimum pendant laquelle la température du CPU peut stagner, et donc augmenter sensiblement la tension électrique sans pour autant lancer la rotation ; nous pouvons donc nous retrouver dans le cas cité par le M. du support technique, à savoir la stagnation de la tension électrique à un niveau proche de celle du démarrage, sans toutefois lancer le mouvement.

Même si ce cas devrait rester assez rare, j’ai décidé d’essayer un autre logiciel : SpeedFan. Malheureusement, le logiciel n’est pas compatible avec le matériel. A aucun moment, il ne m’a été donné la possibilité de modifier réellement la vitesse des ventilateurs.

Me voilà donc condamné à rester avec des ventilateurs tournant avec l’adaptateur LNA, sans régulation, et donc à… 1100 rpm.

ps: je peux donner l’impression que je chipote pour si peu, parce que le ventilateur à 1100 rpm est largement moins audible que le ventirad Intel de base, mais avoir un pc silencieux, c’est du confort d’utilisation en plus.

ps2: un grand merci au support technique de Noctua pour leur réponse rapide (et personnalisée ?! O_o) !

Apr 252010
 

Dans la poursuite de l’amélioration globale de mon ordinateur, je me suis acheté récemment des composants qui ont pour mot d’ordre : le silence !

Un ventirad Noctua NH-U12P SE2 et une carte graphique PowerColor Radeon HD5750 en version SCS3 (fanless).

Outre une amélioration sensible des performances dans les jeux vidéos gourmands en 3D grâce à la carte graphique (précédemment une GeForce 8800GT 512Mo), j’obtiens une baisse de la température moyenne de mon Core i7 860 (2.8GHz) sous OCCT qui passe de 75°C à 55°C.

Seul bémol, le ventilateur de mon ventirad ne démarre pas automatiquement à l’allumage du pc. Il faudra peut-être que je change le câble d’alimentation ULNA pour un câble LNA pour que ce ventilateur puisse vaincre son couple de démarrage.

Feb 152010
 

En réponse à l’article précédent sur les problèmes de plantage de mon nouvel ordinateur, il semblerait que je sois parvenu à un système stable… en rétablissant les paramètres mémoires du bios par défaut.

Il semble que ma configuration à base de P55 et Core i7 860 ne supporte pas correctement la mémoire à une fréquence supérieure à la fréquence standard de fonctionnement du contrôleur mémoire des Core i7, soit 1066MHz. C’est tout de même étrange que cela fasse planter mon ordinateur dans des cas assez précis (lecture de vidéos en streaming ou montage vidéo).

Tant pis pour les quelques (rares ?) améliorations que procure une augmentation de la fréquence. Je compenserai par des timings plus bas.

Jan 092010
 

*UPDATE* 23 janvier 2010
Il semblerait que la combinaison RAM/Carte-mère/Chipset soit en cause. Les problèmes disparaissent en mettant la RAM en DDR-1333 au lieu de DDR-1600 que la carte mère devrait supporter… Encore quelques tests quand j’aurai du temps libre pour le confirmer.


Bonne année 2010 à tous !

Voici mon premier article avec mon nouveau pc ! Je me suis décidé à franchir le pas en décembre dernier pour une (presque entière) nouvelle configuration :

  • Boîtier : Antec Sonata III
  • Carte mère : GA P55M-UD2 de Gigabyte
  • Alimentation : Earthwatts 500W
  • CPU : INTEL CoreI7 860 (1156)
  • RAM : OCZ Technology 2x2Go DDR3 (OCZ3G1600LV4GK)
  • Carte graphique : Gainward Bliss 8800GT 512 (inchangé)
  • Disques Durs : 2 (un téraoctet et quelques centaines de gigas)
  • Système d’exploitation : Microsoft Windows 7 Professionnel 64 bits

Les performances sont là : des calculs deux fois plus rapides dans SuperPI que mon ancien Athlon 64 X2, pareil pour les rendus 3d, des jeux beaucoup plus fluides (un GTA IV à 40fps au lieu de 15fps par exemple)…

Par contre, il y a un problème que je dois résoudre… Le système n’est pas très stable. C’est assez redondant pour être embêtant, d’autant que le problème en question est un freeze complet du système. En général, cela se passe lors d’une lecture d’une vidéo en streaming sur Youtube (ou plus récemment dans un jeu) et se caractérise, outre le freeze de l’affichage, par l’arrêt du son et par l’extinction de l’alimentation des ports usb. Bref, un freeze complet quoi.

Avoir mis à jour le BIOS (de F3 vers F5 pour mon cas) ne résout pas le problème; bien qu’elle ait résolu un autre bogue concernant la connexion entre l’iPhone et Windows. (Je profite d’ailleurs de ce petit interlude pour vous conseiller d’utiliser une clé USB pour mettre à jour vos bios de Gigabyte via Q-Flash car la disquette est trop petite en capacité pour tenir les 2Mo de bios et l’utilitaire @BIOS ne fonctionne pas sous Windows 7 64 bits. Suivez les instructions du manuel quoi qu’il en soit.)

Pour remédier à ce problème, je vais tenter de débusquer la source du freeze en modifiant petit à petit les paramètres dans le BIOS (j’exclus l’hypothèse logicielle pour le moment). Je vous tiens au courant lorsque j’y parviendrai, pour ceux qui ont le même problème.

Apr 032008
 

Un souci de carte mère qu’il paraît, juste après l’installation de ma nouvelle 8800GT 512Mo de Gainward. On m’a réparé la machine en me remplaçant la carte mère et l’alimentation, je lui remercie d’ailleurs.

Pour note, ma configuration matérielle est donc à ce jour :

  • Carte mère : GA K8NF-9 de Gigabyte
  • Alimentation : Seasonic 500W
  • CPU : AMD Athlon64 X2 3800+ (s939)
  • RAM : 1,5 Go Kingston DDR400 (1Go + 512Mo)
  • Carte graphique : Gainward Bliss 8800GT 512
  • Disques Durs : 2 (des centaines de gigas en tout :p )